Les temps du passé

 
Imparfait Passé composé

Formé à partir de la forme du présent avec "nous", en éliminant la terminaison "-ons" (ex. finiss-) et en ajoutant les terminaisons suivantes:


formé de deux parties :



auxiliaire "avoir" ou "être" conjugué au présent + participe passé

je
-ais
nous
-ions
tu
-ais
vous
-iez
il/elle/on
-ait
ils/elles
-aient


Formation des participes passés réguliers

Verbes en -ER (manger)

(mangé)

Verbes en -IR (finir)

-I (fini)

Verbes en -RE (vendre)

-U (vendu)

 

Participes passés irréguliers

apprendre

appris

offrir offert

asseoir

assis

ouvrir ouvert

avoir

eu

parvenir

parvenu

boire

bu

permettre

permis

comprendre

compris

plaire

plu

conduire

conduit

pleuvoir

plu

connaître

connu

poursuivre

poursuivi

courir

couru

pouvoir

pu

craindre

craint

prendre

pris

croire

cru

promettre

promis

découvrir

découvert

recevoir

reçu

décrire

décrit

reconnaître

reconnu

devenir

devenu

remettre

remis

devoir

dû, due

revenir

revenu

dire

dit

rire

ri

écrire

écrit

savoir

su

éteindre

éteint

souffrir

souffert

être

été

souvenir

souvenu

faire

fait

suivre

suivi

falloir

fallu

taire

tu

joindre

joint

tenir

tenu

lire

lu

traduire

traduit

mettre

mis

venir

venu

mourir

mort

vivre

vécu

naître

voir

vu

obtenir

obtenu

vouloir

voulu

 

Verbes conjugués avec l'auxiliaire être

Dr Mrs Vandertramp

 

  • Devenir
  • Rester
  • Monter
  • Retourner
  • Sortir
  • Venir (et ses composés)
  • Aller
  • Naître
  • Descendre
  • Entrer
  • Rentrer
  • Tomber
  • Arriver
  • Mourir
  • Partir
  • Passer

L'emploi de l'auxiliaire être implique la connaissance du point de départ ou du point d'arrivée du procès
(ou des deux) :

Je suis parti


 
 

Je suis arrivé
Je suis devenu



 

Je suis monté
Je suis descendu


 
 
 
 

Je suis resté


L'emploi de l'auxiliaire avoir implique la mise en avant du processus par lequel le changement s'ést opéré sans forcément en connaître le point de départ ou le point d'arrivée.

 

J'ai traversé
J'ai grimpé

J'ai marché

J'ai couru...



On peut résumer ce principe par le principe :
 

- si je sais d' je viens ou je vais, j'emploie l'auxiliaire être
- si je sais comment se fait le passage, j'emploie l'auxiliaire avoir.

Attention : Les verbes conjugués avec l'auxiliaire être prennent l'auxiliaire avoir lorsqu'ils sont suivis d'un complément d'objet direct.

Elle a monté l'escalier.
Ils ont monté l'escalier.
Vous avez retourné les livres à la biliothèque.
Nous avons passé le pont.
Tu as descendu les poubelles.
J'ai rentré la voiture au garage.

Les verbes pronominaux se conjuguent avec l'auxiliaire "être"

Elle s'est levée
Ils se sont regardés
Vous vous êtes parlé

Accord du participe passé

Le participe passé s'accorde en genre et en nombre avec le sujet pour les verbes qui prennent l'auxiliaire "être".

Elles sont venues

Pour les verbes qui se conjuguent avec "avoir", le participe passé s'accorde en genre et en nombre avec le complément d'objet DIRECT lorsque celui-ci est placé avant le verbe dans la phrase.

Les clés, je les ai prises.

Quelle voiture as-tu achetée ?

La robe que tu as mise est très belle.

Le participe passé des verbes pronominaux s'accorde si le pronom objet correspond à un object direct Elles se sont vues -> voir #quelqu'un
Le participe passé des verbes pronominaux s'accorde si le verbe est essentiellement pronominal (qu'il n'existe qu'à la forme pronominale) Elles se sont méfiées -> voir #quelqu'un
Le participe passé ne s'accorde pas avec un pronom correspondant à un complément d'objet indirect commençant par une préposition Elles se sont parlé# -> parler à quelqu'un
Selon la norme, le participe passé ne s'accorde pas si l'objet direct commence par un article indéfini, et qu'il est repris le le pronom "en" Des fleurs, j'en ai acheté#.
Une punition, il en a reçu# une.

 

Imparfait Passé composé

Déroulement, continuité à l'intérieur d'un cadre non actuel et non présent 

 


Cadre, circonstance, contexte d'une histoire 
Arrière-plan d'événements se déroulant dans un contexte passé 







Il faisait beau . Les oiseaux chantaient. Le soleil brillait. 


Cadre hypothétique
(si + hypothèse non actuelle) 
 

Si j'avais plus de temps, je prendrais des vacances

Changement dans la situation, rupture d'une continuité




Passage d'un état à un autre 


]    [


Le feu de circulation est passé au rouge

La plante a poussé et a donné des fleurs


La nuit est tombée
Le jour s'est levé


ponctualité, accomplissement d'un processus 

-------------------------



Le diable est sorti de la boite

Processus saisi en cours d'accomplissement
( être en train de) 

-----------


Je regardais un film quand Marie m'a appelée.
(je n' ai pas vu le film jusqu' à la fin)

Il prenait son bain quand le téléphone a sonné.

Processus achevé
(la fin est prise en compte) 


-------


Les pompiers ont éteint le feu.

On a passé le pont.

Processus dynamique vu dans sa globalité
(du début à la fin)
[-------] 

Le camion s'est écrasé à grande vitesse contre le mur.
 

Il n'a pas voulu sortir.

Renvoi à un état d'esprit, une volonté, une appréciation ou sentiment du sujet







Il ne voulait pas sortir.
Elle trouvait ses amis ennuyeux.
Elle aimait les fleurs.

Renvoi à un état ou à une propriété du sujet

 
 

Il était malade.
Il dansait bien.

Succession de processus ponctuels
« puis..., puis... »

X, X, X... 


La voiture a commencé à fumer, le conducteur est sorti, il a ouvert le capot et a réglé le problème, puis il est reparti.

La grenouille a attrapé la lettre et l' a avalée
 

Récurrence, itération, habitude, pattern
(régulièrement sur une durée non délimitée dans le temps) 
 
 

------X--------X---------X----

Quand j'étais plus jeune, j'allais souvent danser.

Occurrences comptées, finies et délimitées dans le temps
(plusieurs fois pendant une période donnée, pas forcément à intervalles réguliers)

[------X--X---------X----]

[]

Ils sont sortis quatre fois cette semaine.
Ils ont dansé pendant toute la nuit

 

Plus-que-parfait

formé de deux parties :

auxiliaire "avoir" ou "être" conjugué à l'imparfait + participe passé

Antériorité d'un événement par rapport à un autre

Il est tombé malade car il avait pris une trop forte dose de médicaments.

Discours indirect au passé

Il m’a dit que Marie était venue.

Hypothèse, regret de ne pas avoir fait quelque chose, acte manqué Si j'étais arrivé à l'heure, j'aurais eu plus de temps pour finir mon devoir.
Atténuation d'un fait J'étais venu pour te demander un service.


Passé récent

formé de trois parties :

"venir" (conjugué au présent) + de + infinitif

Événement très récent

Il vient de rentrer chez lui.

 

 

Pour aller plus loin:

Autres ressources en ligne

 
Explications
Exercices
À l'Université de Toronto
Le Grimoire
Liens externes  
   

© Henriette Gezundhajt, 2003-2015

Return to top of page View Document