Le subjonctif

Emplois du subjonctif

Critères sémantiques et modaux en fonction du verbe (assertion altérée)

sentiment

émotion

aimer mieux, préférer, regretter, être heureux, être content, être ravi, être satisfait...

Je suis content que tu viennes.

Pierre est triste que Jeanne soit partie.

jugement

être indigné, être mécontent,être furieux, être fâché, être en colère, être navré, il est préférable, il est regrettable, il est dommage, il est bon, juste, rare, il est utile, il est temps, il importe, il est important, il convient, il vaut mieux...

je suis indigné qu'il n'ait rien dit.

étonnement

s'étonner, être étonné, surpris...

Je m'étonne qu'elle soit en retard

crainte

avoir peur (+ ne explétif), craindre (+ ne explétif),

J'ai peur qu'il ait oublié notre rendez-vous.

nécessité

il faut, il ne faut pas, il est essentiel, il suffit, il est nécessaire, ce n'est pas la peine, il est obligatoire, ...

Il faut que nous sortions.

volonté

ordre,

ordonner, demander, commander, exiger, attendre (pour un ordre), s'attendre à, proposer, écrire, dire ...

J'exige que tu me dises la vérité

Que personne ne vienne m'ennuyer !

souhait

vouloir, vouloir bien, tenir à, souhaiter, désirer, prier, consentir à

Je souhaite qu'il vienne.

Attention: contrairement au verbe «souhaiter» qui appelle un subjonctif, le verbe «espérer» est suivi de l'indicatif:

J'espère qu'il viendra.

permission, interdiction

permettre, accepter, empêcher, s'opposer à, défendre, interdire, refuser..

J'accepte qu'ils sortent avec leurs amis.

conseil

conseiller, recommander,...

Il vaut mieux que tu partes tout de suite.
possibilité

supposition

il est possible, il se peut, il n'est pas possible, il est impossible, ...

Il se peut qu'elle soit partie.

doute

douter, il est douteux, il est peu probable, il est improbable...

Je doute qu'il soit allé la voir.

Assertion et conviction

Certains verbes de modalité comme «penser» et «croire» sont suivis de l'indicatif à la forme affirmative et peuvent être suivis d'un indicatif ou d'un subjonctif aux formes négative et interrogative

Verbes marquant le degré de certitude
(penser, croire, trouver, être certain, être sûr...)

Forme affirmative


Je pense qu'il a raison



Je crois qu'il va pleuvoir

 

Forme négative


Je ne pense pas qu'il a raison.
Je ne pense pas qu'il ait raison.


Je ne crois pas qu'il va pleuvoir.
Je ne crois pas qu'il pleuve.


Forme interrogative
(avec inversion du
sujet)

Penses-tu qu'il a raison ?
Penses-tu qu'il ait raison ?


Crois-tu qu'il va pleuvoir ?
Crois-tu qu'il pleuve ?

Verbes d'appréciation par rapport à un événement

Forme affirmative


J'espère qu'il viendra.

 

 

Je me souviens qu'il est brun.

Forme négative


Je n'espère pas qu'il viendra.
(espérer=souhaiter)
Je n'espère pas qu'il vienne.
(espérer=s'attendre à)


Je ne me souviens pas qu'il est brun.
(commentaire sur ma mémoire des faits)
Je ne me souviens pas qu'il soit brun.
(doute sur la couleur de ses cheveux)

Forme interrogative
(avec inversion du sujet)

Espères-tu qu'il viendra ?
(espérer=souhaiter)
Espères-tu qu'il viennes?
(espérer=souhaiter)


Te souviens-tu qu'il est brun ?
(question sur ta memoire)

Te souviens tu qu'il soit brun ?
(doute sur la couleur de ses cheveux)

Verbes de déclaration
(dire, affirmer, déclarer, prétendre, nier...)

Forme affirmative

J'affirme qu'il a menti.

 

Tu nies qu'il a des preuves.(+ indicatif)
Tu nies qu'il ait des preuves.
(+ subjonctif)

Forme négative

Je n'affirme pas qu'il a menti. (clarification)
Je n'affirme pas qu'il ait menti.
(spéculation)


Tu ne nies pas qu'il a des preuves.
(constat)
Tu ne nies pas qu'il ait des preuves.
(concession)

 

Forme négative

Affirmes-tu qu'il a menti ?
Affimes-tu qu'il ait menti ?


Nies-tu qu'il a des preuves ?
Nies-tu qu'il ait des preuves ?

Critères formels : après des tounures dites impersonnelles
expressions modales ayant «il» comme sujet

il faut que, il est étonnant que, il est bon que, il est important que, il est intéressant que, il est naturel que, il est temps que, il est dommage que, il est inacceptable que, il est étrange que ...

Il est inacceptable que des étudiants spécialistes ne sachent pas écrire le mot «travail».

Il faut que vous fassiez ce devoir.


Il est étrange qu'il ne soit pas arrivé.

Critères formels : après certaines conjonctions

but

pour que, afin que

de façon que, de manière que, de sorte que
(lorsque ces conjonctions expriment un but et non un résultat consécutif)

Mets ton manteau pour que nous puissions partir.

Allumons le feu de sorte que nous ayons bien chaud.
mais
La musique des voisins s'est arrêtée de sorte que je me suis enfin endormie.

temps

avant que ( + ne facult.)
(attention : «après que» est suivi de l'indicatif)

jusqu'à ce que

en attendant que

Je dois finir mon travail avant qu'ils (ne) viennent.



Je ne partirai pas jusqu'à ce qu'il fasse nuit.

Sa mère garde le secret en attendant qu'il grandisse.

condition

à condition que,
à supposer que,
pourvu que

Je veux bien faire une promenade à condition que tu sortes avec moi.
concession
bien que, quoi que Sortons bien qu'il fasse froid dehors.
restriction
à moins que (+ ne) Je vais sortir à moins qu'il ne pleuve.
crainte
de peur que (+ ne)
de crainte que (+ ne )
je ne dis rien de peur que tu ne te méprennes sur mes propos.

Critères sémantico-syntaxique (dans certaines complétivesen début de phrase)

complétive introduite par que avec un commentaire du locuteur

Que...,

Qu'il soit intelligent, c'est indiscutable.
Qu'elle prenne du vin, cela ne m'étonne pas.

Critères sémantico-syntaxique (dans une subordonnée relative en fonction de l'antécédant)

antécédent précédé d'un superlatif

le seul, l'unique, le premier, le dernier, le meilleur

C'est la seule qui ait répondu à mon invitation.

antécédent indéterminé
personne, peu de, rien, quelque chose... Je ne connais personne qui puisse réussir ce travail.
antécédent précédé d'un indéfini
un / une

Je cherche une personne qui sait le français.
(=une personne spécifique dont l'une des caractérisiques est de savoir le français)

Je cherche une personne qui sache le français.
(= une personne quelconque qui a pour caractéristique principale de savoir le français)


Remarque : Avant le subjonctif, les expressions en «à» sont suivies de «ce»

  • jusqu'à ce que tu viennes.
  • de manière à ce que ...
  • consentir à ce que ...
  • s'attendre à ce que ...

 

Concordance des temps avec le subjonctif
Verbe de la principale
Verbe de la subordonnée
procès concommitant ou postérieur à celui de la principale
procès antérieur à celui de la principale

 

 

présent
passé composé
imparfait
futur
conditionnel présent
conditionnel passé

Présent du subjonctif

 

J'ai peur qu'elle parte.
J'ai eu peur qu'elle parte.

J'avais peur qu'elle parte (partît).
J'aurai peur qu'elle parte.
J'aurais peur qu'elle parte
(partît).
J'aurais eu peur qu'elle parte
(partît).

Passé du subjonctif

 

J'ai peur qu'elle soit partie.
J'ai eu peur qu'elle soit partie.

J'avais peur qu'elle soit (fût) partie.
J'aurai peur qu'elle soit partie.
J'aurais peur qu'elle soit (fût) partie.
J'aurais eu peur qu'elle
soit (fût) partie.


Voir : Formes du subjonctif
Voir aussi : Prépositions et conjonctions correspondantes
Voir encore : Emploi du NE explétif


Pour aller plus loin:

Autres ressources en ligne
Explications
Exercices
À l'Université de Toronto
Liens externes

© Henriette Gezundhajt, 2015

Return to top of page View Document