Le discours indirect

En discours direct l'énonciateur rapporte les paroles telles qu'elles ont été énoncées par un locuteur.

En discours indirect, l'énonciateur rapporte les propos selon son propre point de vue.

Remarque typographique : En français, on laisse un espace blanc après l'ouverture des guillements [« ] et avant la fermeture des guillements»].

 

Discours rapporté

discours direct

discours rapporté

présent

Elle a dit : « j'aime le café. »

imparfait

Elle a dit qu'elle aimait le café

passé composé

Il a prétendu : «il a plu. »

plus-que-parfait

Il a prétendu qu'il avait plu.

futur

Il a promis : « ils viendront demain. »

Il avait prétendu : «Tout ira bien. »

conditionnel présent

Il a promis qu'ils viendraient demain.

Il avait prétendu que tout irait bien.

futur antérieur

Il a promis : «J'aurai rangé la maison avant les fêtes. »

conditionnel passé

Il a promis qu'il aurait rangé la maison avant les fêtes.

 

Injonction

Discours direct

Impératif

Discours indirect

DE + infinitif

ordre

Elle a dit : « Partez ».

 

Elle leur (lui/nous/vous...) a dit de partir

conseil

Il a conseillé : «prends ton parapluie ».

 

Il m'a conseillé de prendre mon parapluie

proposition, suggestion

Il a suggéré : « allez au cinéma».

 

Il nous a suggéré d'aller au cinéma

Attention si le sujet n'est pas suivi d'un pronom indirect représentant la personne à qui l'ordre s'adresse, on emploi le subjonctif.

  • Elle a dit qu'ils partent.
  • Il a conseillé que les gens prennent un parapluie.
  • ll a suggéré à Paul et Marie qu'ils aillent au cinéma

 

Interrogation

Interrogation totale

Discours direct

Discours indirect

présent

interrogation complexe (est-ce que)

Elle a demandé : « Est-ce que Pierre passe aujourd'hui? »

Interrogation simple (inversion)

Elle a demandé : « Pierre passe-t-il aujourd'hui ? »

SI + Imparfait

Elle a demandé si Pierre passait aujourd'hui.

futur

Elle a demandé : «Est-ce que Pierre viendra ? »

Elle a demandé : « Pierre viendra-t-il ? »

SI +conditionnel

Elle a demandé si Pierre viendrait.

passé composé

Elle a demandé : « Est-ce que Marie est venue ? »

Elle a demandé : « Marie est-elle venue ? »

SI +plus-que-parfait

Elle a demandé si Marie était venue.

Interrogation partielle

Discours direct

Discours indirect

adverbes interrogatifs (combien, quand, où, comment, pourquoi)

Elle demande « combien ça coûte?»

Il a demandé : « comment vas-tu ?»

mêmes règles que pour l'interrogation totale.

Elle demande combien ça coûte.

Il a demandé comment j'allais.

pronoms interrogatifs (personne humaine)

       - qui est-ce qui (sujet)

Elle demande « Qui est-ce qui est venu ?»

      - qui est-ce que (complément d'objet direct)

Elle demande « Qui est-ce que tu écoutes ?»

 

       - élision de « est-ce qui» (qui)

Elle demande qui est venu.

       - élision de « est-ce que» (qui)

Elle demande qui j’écoute.

pronoms interrogatifs (chose ou idée)

      - qu'est-ce qui (sujet)

Elle demande « Qu'est-ce qui se passe ?»

       - qu'est-ce que (complément d'objet direct)

Il a demandé : « Qu'est-ce qu'il veut ?»

     

        - élision de « qu'est-» (ce qui)

Elle demande ce qui se passe.

       - élision de « qu'est-» (ce que / ce qu')

Il a demandé ce qu'il voulait.

 

Place du sujet dans l’interrogation indirecte

Avant le verbe dans une interrogation totale intoduite par si Il a demandé si Lucien reviendrait.
Avant le verbe si le sujet est un pronom personnel Il a demandé quand il reviendrait.
Avant ou après un verbe autre que « être », si le sujet est un nom

Il a demandé quand Lucien reviendrait.

Il a demandé quand reviendrait Lucien.

Avant un verbe suivi d'un complément, si le sujet est un nom Il a demandé quand Lucien partirait en vacances.
Après le verbe « être » dans des interrogations en qui ou quel, si le sujet est un nom

Il a demandé qui était le gagnant.

Il a demandé quel serait le sujet du test.

 

Attention au changement de personne

Discours direct

Discours indirect

Il a dit : « vous ne comprenez pas. »

Elle a demandé : « Est-ce que tu es venue ? »

Elle a demandé : « Partez ! »

Il leur a suggéré : « Restons calme ! »

Il a dit que nous ne comprenions pas.

Elle a demandé si j'étais venue.

Elle a demandé que nous partions.

Il leur a suggéré de rester calme.

 

Attention aux changement de
marqueurs temporels et chronologique

quand le temps du récit diffère du temps de l'énonciation
(voir la rubrique dans ce site)
.

Discours direct

Discours indirect

En 1999, il a dit : « je suis venu l'été dernier. »

Il exigera : « Viens demain. »

Il a demandé : « Où étiez-vous hier ? »

En 1999, il a dit qu'il était venu l'eté précédent.

Il exigera que je vienne le lendemain.

Il a demandé où nous étions la veille.

 


Autres ressources en ligne
 
Explications
Exercices
À l'Université de Toronto
Liens externes http://www.lepointdufle.net/discoursindirect.htm  

Return to top of page

View Document

© H. Gezundhajt, 2014